Cambiar a contenido.

OCW-USAL

Secciones
Herramientas Personales
Changes saved
Acciones de Documento
  • Print this page
  • Add Bookmarklet

11.- Astuces et conseils de dernière minute

1. Révisions de dernière minute: l'importance cruciale des lexiques

Passez en revue les lexiques que vous avez préparés au cours des semaines précédentes, ainsi que les lexiques directement en relation avec la session que vous allez interpréter.

2. Soyez solidaire avec votre camarade de cabine

- Soyez partageux ! Veillez à ce qu'il ait de l'eau à portée de main, notez les termes difficiles, les noms compliqués et les chiffres énoncés afin de lui faciliter le travail.

-Aidez les débutants et encouragez-les. Rappelez-vous comment vous étiez nerveux lors de votre première interprétation ... A paraître bientôt: « Conseils pour aider les débutants », des avis et recommandations recueillis auprès des nombreux et excellents interprètes professionnels dans la communauté ...

3. Ergonomie de base

Asseyez-vous correctement et confortablement dans la cabine. Détendez et reposez vous entre les sessions. Ne mangez pas trop copieux ou de plats difficiles à digérer avant d'interpréter. Préferez les aliments légers, les sucres lents, les légumes crus, les fruits... Buvez beaucoup d'eau. Veiller à bien dormir la veille de l'interprétation. Faites des exercices de relaxation avant et entre les sessions (pour connaître les différentes techniques de relaxation, reportez vous à l'article, pour l'instant uniquement en espagnol) de Marta Renau sur la Technique Alexander.

4. N'oubliez pas - au cours de la séance d'interprétation - de noter les mots difficiles que vous rencontrez. Plus tard, vérifiez la traduction appropriée et ajoutez-les nouveaux mots au lexique.

Allez voir l'orateur ou l'organisateur et demandez-lui une copie des discours et présentations... faites cela AVANT la session, mais aussi APRES, afin de récupérer un maximum de vocabulaire. Expliquez qui vous êtes (insistez sur le fait que vous n'êtes pas un plagiaire en pussiance, que vous ne voulez pas copier ou voler le discours, mais que vous devez noter le vocabulaire spécialisé, etc.)

Après la session, créez un lexique et partagez-le avec la communauté en vue d'un prochain Forum.

5. Déontologie

Prenez conscience des questions liées à la responsabilité, à la correction, à l'engagement, au dumping etc (voir « Traduction et interprétation: travail bénévole et engagement social).

Rappelez-vous que nous sommes des « interprètes bénévoles ad-hoc » : vous n'avez pas suivi une formation extensive à l'interprétation, c'est juste un avant-goût. Vous n’êtes pas des « interprètes professionnels ». Si vous êtes intéressé par poursuivre cette formation, je vous encourage à vous inscrire à un cours d'interprétation à l'Université.

6. Dépannage

Je ne peux que vous encourager à lire l'article de Jean Bisping sur Comment être un meilleur interprète de conférence. Il a été écrit il y a quelques années et la technologie a évolué depuis, (par ex. il n'est plus utile de découper des articles de journaux), mais ce texte demeure d'actualité, il est bien écrit et peut être très utile pour les nouveaux arrivants chez Babels.


Foire Aux Questions

Que dois-je faire si la cabine ne fonctionne pas correctement?

Appuyez sur le bouton "Mute" (coupe le microphone) – ne jamais faire une remarque à votre compagnon de cabine tandis que le microphone est allumé. Demandez à votre compagnon de cabine d'appeler le technicien-son.

Que dois-je faire si il n'y a pas de cabines?

Faites du « chuchotage » (voir les définitions de base). Ne vous lancez PAS dans l'interprétation consécutive si vous n'en avez jamais fait, contrairement à ce qu'on croit, la consécutive est bien plus difficile et mobilise des capacités très différentes de celles requises pour le simultané.

Que dois-je faire si l'orateur va trop vite ?

Résumez autant que vous pouvez, essayez de garder le rythme et de ne pas trop prendre de retard. Si vous êtes perdu, tentez de reprendre le fil du discours le plus vite possible. Appuyez sur le bouton "mute" et demandez à votre compagnon de cabine de vous aider en écrivant le vocabulaire pendant que vous interprétez.

Que dois-je faire si il n'y a pas d'eau dans la cabine?

Demandez aux organisateurs de vous en fournir. Si vous êtes déjà en interprétation, appuyez sur le bouton "mute" et demandez à votre compagnon de cabine d'aller dire aux organisateurs qu'il vous faut de l'eau.

Que dois-je faire si les langues prévues à ce séminaire ont changé?

Ne paniquez pas. Parfois, les orateurs changent d'avis et se disent qu'ils pourraient profiter de l'occasion pour pratiquer un peu d'anglais... et très souvent dans les Forums il ya des changements de dernière minute au programme. Votre coordonnateur de salle ou bien un interprète expérimenté dans la salle peut être en mesure de vous dire ce que vous devez faire, en tenant compte des combinaisons linguistiques des interprètes présents. Le mieux est d'envoyer quelqu'un prévenir la coordination des interprètes et d'attendre les instructions. S'il n'y a personne qui a été désigné comme responsable, ou bien si le coordonnateur de la salle est absent, utilisez votre bon sens. Est-ce que la majorité de l'auditoire comprend une langue précise? Y at-il un interprète dans cette langue? Dans ce cas la, cet interprète doit probablement rester dans la cabine. Pour les autres langues, peut-on envisager du chuchotage? Quoi que vous fassiez, gardez la tête froide, réfléchissez et restez calme. Faites de votre mieux pour permettre à la communication de se faire et soyez prêt(e) à improviser.

Que dois-je faire si mon compagnon de cabine ne se présente pas ou s'il abandonne en cours de route?

Prévenez le coordonnateur de salle, demandez lui de trouver quelqu'un pour vous aider. Commencez à interpréter en attendant qu'un autre compagnon de cabine se présente.

Qu'est-ce que ALIS ?

ALIS est l'acronyme de « Alternative Interpretation System ». C'est du matériel d'interprétation en logiciel libre (« open-source »), créé par des bénévoles et des amateurs de Linux, qui proposent une console d'interprétation offrant les mêmes services de base que les modèles traditionnels propriétaires. Le matériel d'interprétation est construit par les techniciens Alis et des militants. Les consoles sont généralement installés dans une cabine portable en panneaux de contreplaqué. Alis et Babels sont deux réseaux distincts, mais ils travaillent souvent ensemble parce qu'ils partagent les mêmes idéaux.

Vais-je toujours interpréter dans une cabine ALIS ?

Non, cela dépend des choix faits par l'organisateur du forum en question. Parfois les organisateurs utilisent du matériel commercial qu'ils ont loué ou bien une autre solution technologique alternative – ainsi, il existe un collectif similaire à ALIS aux Etats-unis, qui a développé sa propre technologie.

Comment fonctionne une cabine ALIS ?

Reportez vous à la section 4 (exercices) pour un document écrit par des techniciens ALIS sur la manière dont fonctionne une console ALIS. Ne vous inquiétez pas, le fonctionnement de la console est assez intuitif et il y a toujours un technicien à proximité qui pourra rapidement vous expliquer comment ça fonctionne.

Qu'est-ce que BABELS ?

Babels est un réseau international d'interprètes et traducteurs bénévoles dont l'objectif principal est de couvrir les besoins d'interprétation lors des Forums Sociaux (voir le site de Babels : http://www.babels.org/spip.php?article275 et plus particulièrement la section « A propos de Babels »).

Comment devenir interprète bénévole lors des forums sociaux ?

Si Babels participe à ce forum et que vous souhaitez y participer, inscrivez vous auprès de Babels via son site web, après avoir lu la Charte de Babels (voir section 1). Si le forum organise l'interprétation de sa propre initiative, alors contactez les organisateurs.
(Notez que quand les forums choisissent de ne pas travailler avec Babels, l'interprétation est souvent considérée comme une question annexe. Parfois les volontaires de Babels choisissent de ne pas travailler dans un forum spécifique dans le cas où les conditions de travail ne sont pas assurées, mais dans ce cas-là il est encore possible de participer individuellement en tant que volontaire hors du cadre de Babels, à vos propres risques et périls).

Comment puis-je devenir un coordonnateur bénévole avec Babels?

Tout d'abord, lisez la Charte de Babels (voir section 1). Si vous êtes d'accord avec les termes de cette charte, inscrivez vous auprès de Babels. Ensuite, abonnez-vous à la liste générale Babels. C'est tout !

Vous pouvez également lire le document « How to try to organise a Social Forum and not die in the attempt » (http://www.babels.org/wiki/SocialForumReinventingWheels), écrit par Graziella, afin d'éviter de répéter toujours les mêmes erreurs. Babels est un réseau horizontal et toute personne qui partage les mêmes principes est la bienvenue.


Remerciements et Bibliographie
Copyright 2008, de los Autores de los Cursos. Cite/attribute Resource. 11.- Astuces et conseils de dernière minute. (2011, January 10). Retrieved February 17, 2020, from OCW-USAL Web site: http://ocw.usal.es/humanidades/interpretation-simultanee-depuis-le-francais-interpretation-simultanee-ad-hoc-lors-des-forums-sociaux/11-astuces-et-conseils-de-derniere-minute. This work is licensed under a Creative Commons License. Creative Commons License